Utilisation de la musicothérapie en gériatrie

    Les personnes âgées réagissent beaucoup à la musique. Bien des airs, mélodies ou chants qui leur sont proposés, sont dans leur mémoire. Les entendre ravive des souvenirs et des émotions. Des airs nouveaux, que ces personnes n'ont jamais entendus, stimulent leur étonnement et la surprise. La participation active, assez facile à obtenir si le musicothérapeute est bien formé, permet de s'ouvrir à la créativité. En maison de retraite, par exemple, le musicothérapeute intervient essentiellement sur les émotions et les souvenirs par les écoutes musicales et les sonorités des instruments. La mémoire est aussi travaillée par le biais des chansons de leur enfance... 
    La musique est ainsi l'occasion de faire vivre des sensations intenses qui emplissent leur vie d'autre chose que la routine rituelle des rythmes de l'hôpital ou de l'institution. La vie ne peut pas se réduire à la seule réponse aux besoins physiologiques. La musique, parmi d'autres apports "extra-ordinaires", apporte cette ouverture.
    La musique est un art qui crée une émotion immédiate et authentique. Toutes sortes de sentiments en résultent : joie, nostalgie, apaisement, stimulation, dynamisme…La présence du musicien, à proximité de celui pour qui il joue, ajoute des sensations irremplaçables. Si on peut comparer, c'est la différence entre voir un reportage sur l'Egypte ancienne et y faire soi-même le voyage.

    Une précision importante : il serait faux de prétendre que la musique pourrait, par elle-même et comme par magie, nous guérir de nos souffrances et plus encore, de la vieillesse envisagée trop souvent comme l’ultime maladie. Dans un quotidien répétitif qui les laisse trop souvent éteints voire dépressifs, ou en confrontation obsédante à un corps qui n’est plus que souffrance, il a été donné de constater que l’attente des résidents porte d’abord sur le désir de nouer, grâce à la musique, un lien d’humanité vraie et de vivre un moment de joie.

   La séance de musicothérapie est abordée comme un temps de fête, comme une façon de briser les codes en proposant une autre réalité de nature à infléchir, chez les résidents comme parmi le personnel, la représentation que l’on a de soi. Comme la fête, le temps de la séance est un temps pour se voir différemment et se découvrir entre participants, y compris dans ses handicaps. 

 "Animation et percussions" DEROULEZ LA PAGE

ZENKO'Relax